Logo DR Sourire Quadri

Dans les hopitaux

Une journée de clown ...

Passage régulier dans les services de pédiatrie environ une fois par semaine...

Avant même de revêtir leur nez de clown, passage obligé avec un membre de l'équipe soignante afin de faire un bilan rapide des enfants présents. Lors de cet échange il y a une explication rapide de l'état clinique des enfants, de la pathologie et des soins. C'est à ce moment là qu'ils peuvent orienter leurs interventions (par exemple ne pas faire rire un enfant opéré de l'appendicite !)
Les clowns vont ensuite se préparer, ils interviennent toujours en duo, leurs deux personnages sont en général opposés, l'un est plutôt loufoque alors que l'autre est plus raisonné. Ces duos ne sont pas fixes et permettent une grande liberté. Les enfants peuvent avoir plus d'affinité avec l'un ou l'autre, cela lui laisse donc le choix d'entrer dans le jeu du clown et d'utiliser la gamme d'emotions proposée par l'un ou l'autre des clowns, le second suit alors le jeu qui s'instaure. Cela permet aux clowns de ne pas affronter seuls des situations parfois compliquées ou douloureuses.
Une fois le nez chaussé, ils retrouvent leur personnage « clownesque » et se rendent de chambre en chambre. Lors des interventions, rien n'est préparé, tout est improvisé mais tout à fait personnalisé et adapté.

- toc toc ?
- oui ?
- bonjour, c'est Bonny et Lili on peut rentrer ?
La suite ? Je vous la laisse imaginer !


Docteur Sourire Moselle par Mika-57


L’entrée dans la chambre est un moment crucial : on ne sait pas ce qui nous attend… tout est possible ! La réaction de l'enfant va conditionner l'intervention du clown, c'est le petit patient qui devient chef d'orchestre et le clown va se servir des réactions de l'enfant pour créer son jeu de clown. Surprise, peur, refus, attente, rire, étonnement…tout le panel d'émotions peut y passer !
Clown à l’hôpital ne s'improvise pas ... les services ne sont pas des scènes comme les autres, c'est une scène où règne une dure réalité, les patients ne sont pas des spectateurs comme les autres ! Faire des choses inappropriées peut engendrer des dégâts irréparables. Il faut donc un savoir être et un savoir faire irréprochable... ... c'est pourquoi, clown à l’hôpital est une prise en charge spécifique, où chaque clown est formé, encadré... Il doit jongler entre le fait d’être drôle, joyeux et amusant, tout en respectant les spécificités de l’hôpital et des pathologies...

 Être clown et AIDER

Des clowns, oui, mais des clowns qui soignent le cœur ! Les clowns de Docteur Sourire ne sont pas n'importe quels clowns, ils sont clowns relationnels. Une blouse blanche bariolée de mille couleurs, un beau nez rouge, et de grandes savates ! La différence, ils interviennent dans les services de pédiatrie... En collaboration avec les soignants, ils aident à dédramatiser le soin et à diminuer la douleur et le stress. Que les enfants aient quelques semaines,1 an, 5 ans, 10 ans ou 15 ans leur visite est toujours la bienvenue et éclaire la journée des petits malades jusqu'aux étoiles de leurs rêves !

Lorsqu'un enfant est malade, l'approche du soin se fait de deux manières ... il y a un aspect soin technique, quelque chose de codifié, que les soignants "apprennent" et il y a un aspect soin relationnel, ce dernier ne s'apprend pas, il se vit. Pour le coté soin relationnel, les clowns de Docteur-Sourire doivent se laisser guider par le moment présent, la situation, par chaque rencontre. Ils ont, en collaboration avec le soignant un rôle à part entière dans le soin relationnel. Le clown va alors prévenir, accueillir et accompagner la souffrance et la douleur morale du petit patient. Il prend soin lui aussi de l'enfant. Il va s'adapter dans chaque situation à l'enfant et à ses capacités, à son état et sa douleur... le clown sera toujours là pour soutenir le coté "vivant" de l'enfant ...

Le clown est dans l'agir, il va se servir de ce qui l'entoure pour dédramatiser le soin. Il ne sait jamais à l'avance ce qui va se passer et comment ça va se passer, il pourra passer des pitreries à la relaxation si l'enfant en a besoin. Il est simplement humain, simplement à l'écoute...

ET C'EST AINSI QUE LE CLOWN GAI-RIT !!

140
541
545
542
alessandro-bon-secours1
IMG1786
IMG2161
IMG3613b
IMG3673
IMG2698
IMG0929
IMG8898
IMG2900
1N7A7587
1N7A5695
1N7A7620
IMG4910
1N7A5335
1N7A0293

Site internet réalisé et offert par Arteplus