Logo DR Sourire Quadri

Formation

Les clowns de Docteur-Sourire qui interviennent dans les hôpitaux sont des clowns professionnels. Nous tenons à ce que nos clowns aidants aient une formation solide, car hormis le personnage du clown drôle et loufoque c'est un travail tout ce qu'il y a de plus sérieux, le milieu hospitalier étant un milieu très particulier. La maladie amène l'enfant à vivre des situations particulières où se côtoient angoisses, peurs, douleurs, des situations à la limite de l'imaginable. Quand le clown rencontre l'enfant, cette réalité si improbable se transforme alors en aire de jeu où l'enfant redevient enfant, où tendresse se partage et où la peur est chassée de la chambre... l'instinct criant de vie de l'enfant est la plus forte, il reprend alors le pouvoir sur la maladie. Le clown se doit d'être aidant, il accompagne l'enfant dans la souffrance et tente d'alléger ses peurs. Le clown est sur un fil et risquerait de faire basculer du mauvais coté une situation s'il n'y prend pas garde.
Ils sont également présents dans l'acte de soins, là où se mêlent soignants, techniques médicales parfois pointues, où le matériel fragile traverse la chambre qui accueille le clown aux grandes chaussures...Pour devenir clown aidant, il va devoir débuter une formation en abordant les fondamentaux du clown, avant de suivre une formation sur le terrain puis une formation continue. Docteur-Sourire souhaite que les enfants malades bénéficient du meilleur et tient à professionnaliser ses clowns aidants à la douleur, au deuil, aux problématiques des adolescents etc...

 

Les fondamentaux du clown.

Tout d'abord, qui est le clown ? La personne ? Un personnage ? Un rôle ? Un état d'esprit ?Un clown est dans l'agir. C'est un drôle de personnage, profondément humain. Ruth dit "le clown c'est redoutable parce que c'est plus moi que moi même quelque part."
Chaque personne a, en elle, un clown à découvrir. Grâce à un travail guidé il est possible de le trouver et de trouver son expression. Il permet dans un premier temps un développement personnel indispensable avant de pouvoir se servir de son clown dans un but théâtral. Le clown est alors un personnage que l'on découvre en soi et que l'on va utiliser pour jouer. Un personnage fictif qui fait partie de soi ... Ce parcours est alors indispensable pour devenir clown aidant.
Grâce aux fondamentaux du clown, cela permet de découvrir et développer ses capacités d'expression, d'écoute, de création. Acquérir un nouveau langage vocal et corporel, se sentir plus à l'aise dans son corps, repérer ses états d'être et apprendre à les maitriser. Aller à la rencontre de son propre clown, venir contacter ses émotions, développer son imaginaire, pendre du plaisir dans les jeux d’improvisation en solo, duo ou en groupe, oublier le temps d’un week-end le stress du quotidien, s’amuser, rire et prendre du plaisir, c’est possible en participant à un stage clown pour laisser place à l’univers du clown, son humanité, sa sensibilité... son message.
C'est une rencontre avec soi-même, une étonnante rencontre. Une rencontre avec un être que vous ne soupçonniez pas, un être merveilleux, un être profondément humain et fragile mais fort à la fois. C'est en rencontrant VOTRE CLOWN et seulement à ce moment là que vous pourrez être un clown aidant. Car en chacun de nous sommeille un clown, il devient ensuite notre guide.
Il nous permet de nous rendre compte que le regard établit la complicité, que la créativité se développe, que l'inhibition se lève pour un meilleur jeu, que l'acceptation du bide permet de mieux rebondir.
Puis vient le port du nez, le plus petit masque du monde et votre nez est né ! Le nez, il dévoile en cachant et cache en dévoilant ... Paradoxe ? Tout simplement clown, drôle et sérieux, maladroit et habile, loufoque et réfléchi, fragile et solide, spontané et conscient, profond et léger, extravagant et discret. Le nez enlève les barrières sociale et le rôle à jouer, il permet d'aller à la rencontre de l'autre et vers un échange pur et sincère.

Chacun abrite en lui un clown, il n'est peut être pas si loin, c'est en le laissant s'exprimer que le clown pourra devenir qui il est et donner ce qu'il est ... le résultat est spectaculaire ...

formation_clownCar on est nez avec le cœur au milieu de la figure !

Docteur-Sourire propose régulièrement, plusieurs fois dans l'année des stages sur les fondamentaux du clown qui s'effectue en plusieurs niveaux. Chaque journée de stage sera débutée par une séance de yoga nidra, relaxation profonde. Laisser surgir son propre clown puis s'en servir dans un but thérapeutique demande aussi de grandes capacités d’adaptation, des qualités imaginatives en inventives solides. Avec rien on crée son monde. On ne peut improviser comme cela, il faut se préparer, stimuler les énergies et laisser tomber ses inhibitions. Grâce aux formations, le clown développe ces capacités. Que ce soit dans un objectif de devenir clown aidant ou simplement pour un développement personnel, ces formations s'effectuent toujours dans la bonne humeur et la confiance mutuelle ceci est un atout indéniable.

 

fondamentaux-2
fondamentaux-1
fondamentaux-3
fondamentaux-4
fondamentaux-5
fondamentaux-6
fondamentaux-7

 

Formations complémentaires

Formations sur le terrain...

Elles ont pour but l'art du Gai-rire ! Cela se déroule selon plusieurs étapes, il faut savoir que le clown n'a jamais fini d'apprendre ...
Après avoir assisté aux différents niveaux des fondamentaux du clown, le voilà apte à aborder les hôpitaux. Avant de faire ses premiers pas seul ... en duo, il va intervenir en temps qu'observateur. Puis le voilà voler de ses propres ailes, à intervenir auprès des enfants. Un formateur l'accompagne et en fin d'intervention, un debriefing sera fait entre le duo de clowns et le formateur.

formationcomplementaire-5
formationcomplementaire-1

Formations continues

Elles sont indispensables à l'exercice du métier de clown thérapeutique; Elles ont pour but de maintenir la qualité du travail à l'hôpital en approfondissant des notions médicales ou artistiques et renforcer l'esprit d'équipe entre les clowns. Des formations régulières ont lieu avec Docteur-Sourire pour les clowns aidants (et pour les personnes désireuses d'y assister sans forcement devenir clown hospitalier !) Il y a des stages d'improvisation en duo, il comporte des exercices d'approche très ludiques et des séances de Yoga-Nidra ainsi qu’une approche corps/voix et des temps de paroles destinés à repérer ce qui a émergé, ce qui nous a touchés, loin du jugement et de l’évaluation.
Vivre clown à l’hôpital, l'art du Gai-rire... des mises en situations de cas d'enfants malades... quels outils utilisés, travailler sur l'entrée et la sortie en chambre puis en groupe une analyse de ce qu'il s'est passé à ce moment là ...

formationcomplementaire-3
formationcomplementaire-2
formationcomplementaire-4
IMG5443
IMG5288b
IMG5958

D'autres formations auront lieu, des stages de sculpture sur ballons et bien d'autres à venir...
Les clowns de Docteur-Sourire bénéficient d'un soutien psychologique qui s'organise par des groupes de parole réguliers animés par une psychologue hospitalière, formée à l'approche du clown et aux fondamentaux. Ce lieu de parole permet à chacun d’exprimer son ressenti face aux situations parfois douloureuses vécues à l’hôpital. Il permet aussi de remettre en question la place du clown dans un lieu tel que l’hôpital et de reflechir ensemble à des moments où le clown a été en difficulté.

Site internet réalisé et offert par Arteplus