Logo DR Sourire Quadri

Clown hospitalier

Le chemin d'une naissance ... celle d'un clown ! celle de SON propre clown !

 hosto clownA l'évocation du mot clown, la plupart d'entre nous pensent au gros nez rouge et aux grosses chaussures, c'est vrai mais ce n'est pas que ...
Nous ne trouvons plus le clown uniquement dans les cirques à faire des pitreries, son statut à évolué depuis quelques années et nous pouvons le voir intervenir notamment dans les hôpitaux. Pour s'adapter à chaque situation et proposer quelque chose aux enfants, il doit avoir des cartes en main, magie, sculpture sur ballons, musique etc ... le clown est l'expression de la personne, il se nourrit de ce qu'il est. On ne joue pas le clown, on l'est !

Chacun abrite au fond de lui un clown qui ne demande qu'à être révélé ... il est plus ou moins facilement accessible mais il est bien là ! Cela demande d'être accompagné pour qu'il prenne vie, il faut développer sa créativité, apprendre à se connaître vraiment, ses qualités et ses défauts, qu'il faudra appréhender afin qu'ils ne soient pas délétères .... apprendre à faire face à l'imprévu grâce à des clés qui permettront avec aisance d'y répondre... apprendre à oser... accepter de s'écouter et d'écouter l'autre et être dans l'empathie, le plus beau clown, c'est le votre ...

Grâce à un travail guidé il est possible de le trouver et de trouver son expression. Il permet dans un premier temps un développement personnel indispensable avant de pouvoir se servir de son clown dans un but théâtral. Le clown est alors un personnage que l'on découvre en soi et que l'on va utiliser pour jouer. Un personnage fictif qui fait partie de soi ... Ce parcours est alors indispensable pour devenir clown aidant.

Le clown,

C'est tout un art d'être clown à l’hôpital, ça ne s'improvise pas... Mais pourtant le clown doit toujours être dans l'impro ?!!
Paradoxe ? ...A vrai dire non ! Le clown doit avoir des outils solides avant d'entrer dans la chambre de l'enfant et ce n'est qu'une fois là que l’improvisation s'improvise !!
La porte franchie, il va analyser, s'adapter, ressentir les tensions, les peurs, la douleur qui règnent dans la chambre entre l'enfant, les parents, les soignants et lui, il va être à l'écoute des besoins, il va s’accommoder au lieu, à l'espace, aux soins pour une prestation adéquate, réfléchie, personnalisée, individualisée, adaptée et aidante. Finalement le petit chef d'orchestre est bel et bien l'enfant ... au cœur du soin !

Les clowns à l'hôpital

enfant hostoLes équipes de clowns évoluent en duo. Une fois par semaine ils se rendent dans les services de pédiatrie. Les services accueillent des enfants de tout âge, de 8 jours à 16 voire 18 ans… Les pathologies rencontrées sont diverses et variées…

 J'ai peur du clown !!!

Combien de fois Lili, bonny et les autres clowns entendent ces quelques mots... oui certaines personnes ont peur du clown... l'image qu'ils ont du clown, celui qui est fort maquillé, carnavalesque, le loufoque qu'on a l'impression d'être non maitrisable !
Mais les clowns qui interviennent dans les hôpitaux sont tout autre ! Ils ont un nez rouge, leurs habits de clowns bien qu'excentriques ne sont pas carnavalesque mais plus sobres. Le maquillage du visage est épuré voire absent pour ne pas se cacher derrière celui ci et laisser la relation naître, en toute vulnérabilité de visage à visage. Ils n'ont que le plus petit masque du monde...le nez rouge !

galeriephotosdocteursourire-41
galeriephotosdocteursourire-68
galeriephotosdocteursourire-61
bonny

 

 

Site internet réalisé et offert par Arteplus