Logo DR Sourire Quadri

Histoire - qui sommes nous

Présentation

 

Parce qu'il est plus facile de guérir un patient heureux

LE RIRE ET LA BONNE HUMEUR UN BIEN PRÉCIEUX,
DES ALLIES NÉCESSAIRES DANS LA GUÉRISON

Siret: 493 429 682 00039 APE 9499Z
Licence de spectacle: 1012092

Des artistes professionnels, en relation avec les équipes médicales sont formés pour distraire et faire rire les enfants et leurs parents durant les soins dans les hôpitaux de Lorraine.

Chaque semaine, l'association détache des artistes professionnels, clowns, magiciens, musiciens etc, financés par l'association Docteur-Sourire. Ils ont suivi une formation initiale rigoureuse et bénéficient d'une formation continue alliant les différents aspects du clown et de la spécificité hospitalière. Ils apportent de la joie et de la bonne humeur aux enfants malades, à leur entourage et aux soignants. Mais eux aussi font souvent du bénévolat. Tout au long de l'année ils sont présents et aident gracieusement lors des différentes manifestations pour poursuivre l'action de Docteur-Sourire.

Naissance de l'association

Céline Rach  a été directrice artistique  de Prestige Clown durant  10 ans.

En  2006  elle fonde Docteur-sourire  avec l’aide d’amis et de personnel soignant,  la clownothérapie à l’hôpital voit le jour en Moselle. L’action des clowns  sera très vite  professionnalisée par des stages et également par une  formation rigoureuse  sur le terrain. Elle développe des compétences en relaxation profonde, en rigologie et en art thérapie qu'elle instaure en 2013 à l'hôpital. 

Le Film docteur-Patch a été un déclencheur certain sur la motivation qui l’a poussée dans cette mission.

Jean-Paul Schutz fait partie des fondateurs de l'association et durant 6 ans il fut le président, il  développa énergiquement une multitude d'action qui fit connaître l'association au plus grands nombre. Avec son action "l'hôpital se découvre à l'école" c'est tout un parcours ludique, pédagogique et thérapeutique qui est mis en place avec des questions réponses, le but est que les enfants abordent plus sereinement un premier passage dans ce milieu si particulier qu'est l'hôpital.
Lui succèdera Hélène Calvet, puéricultrice, durant 3 ans et en 2015, le Docteur Mirela Codreanu, pédiatre prend la présidence de Docteur-Sourire. L'association se profesionnalise encore.
Actuellement Mr Denis Jager, une personnalité du milieu associatif, dirige la présidence de l'association et marquera le passage des dix ans d'existence de Docteur-Sourire avec beaucoup de bienveillance et d'humanité.


Depuis sa fondation, l'association se développe dans de nombreux axes, comme dans la formation de nouveaux clowns, Pascal Rach devient formateur, permettant à de nouveaux clowns d'intégrer l'association. C'est ainsi une augmentation et une régularité des visites qui s'instaurent dans les hôpitaux.

Une spécificité de l'association se met rapidement en place après sa création, ce sont les visites aux enfants gravement malades à leur domicile et l'accompagnement également au domicile d'enfants en fin de vie.

Depuis 2014, une nouvelle aventure démarre avec les Poupées du Courage. Marie-Josèphe Peiffer devient poupetière de Docteur-Sourire, elle sera rejointe par Nicole Palmer, costumière. Elle fabrique avec beaucoup de coeur et d'affection des poupées de chiffon à l'image de l'enfant, puis les clowns les rendent magiques avant de les offrir aux enfants malades afin qu'elles puissent leur apporter force et courage en cas de besoin.

L'association reçoit le trophée d'Or de la solidarité et le prix colonel Bouchotte par L'académie Nationale de Metz et en 2014, le 1er prix Solidaire et Social des trophées Harmonie Mutuelle.. 

 

 Pourquoi Docteur-Sourire ?

Les bienfaits du rire sur la santé sont indéniables. Le rire aide à lutter contre l'anxiété, la peur. Il a un effet anesthésiant sur la douleur. Les Clowns ne sont pas des thérapeutes mais quand ils font rire, ils aident le patient et sa famille à ne plus se concentrer sur la maladie ce qui accélère le processus vers la guérison.

Beaucoup de médecin déjà reconnaissent les vertus de la Clownothérapie qui contribue par le rire à la guérison et c'est pour cette raison que Docteur-Sourire a été créé.
Malgré les apparences faire le Clown à l'hôpital est une activité des plus sérieuses.
Les clowns adaptent leur métier à l'univers médical, il n'y a pas de prestation type, ils tiennent compte de la pathologie de chaque enfant.
Chaque intervention est minutieusement préparée, ils respectent une hygiène stricte et ils sont en relation étroite avec le personnel soignant.

QUAND?

De façon régulière, les clowns sont présents chaque semaine dans les services de Lorraine.


COMMENT?


Les artistes s'adaptent à chaque situation, au chevet des enfants, dans les couloirs du service, dans la salle d'attente.

Ils devront respecter une hygiène très stricte, et ils sont tenus au secret professionnel.

OU?

Au domicile d'enfants très malades
.
Dans les services de pédiatrie, MERCY (Metz), BEL-AIR (Thionville), CLAUDE BERNARD (Metz), CHR MARIE MADELEINE (Forbach), Hôpital MAILLOT (Meurthe-et-Moselle), parfois au Luxembourg, à la demande dans certains services de Nancy.

LE RIRE ET LA BONNE HUMEUR UN BIEN PRÉCIEUX, DES ALLIES NÉCESSAIRES DANS LA GUÉRISON
En 2016, près de 2000 enfants ont pu être visités. Plus de 150 spectacles assurés aussi bien dans les hôpitaux qu'au domicile des enfants très malades.

5% des interventions ont servi également à la dédramatisation de l'hôpital dans les milieux de l'éducation (école, collège) sous forme de conférences.

10% des prestations ont lieu également dans certains centres spécialisés, au domicile.

2 interventions par mois en art thérapie à Marie Madeleine et 2 par mois à Bel air auprès des adolescents en detresse psychologique et auprès des enfants atteints de diabète.

RÉSULTATS des sondages sur l'efficacité du Clown : 95% pour abaisser la peur, 75% pour abaisser la douleur pendant et en dehors des soins.
Cabinet Axence Conseil.
 

COMMENT CHOISIR UN ARTISTE

Les clowns seront sélectionnés pour leur originalité et leur savoir-faire .
Seule la personnalité du personnage sera prise en compte.
Avant d'intégrer le milieu hospitalier il suivra une formation durant 2 semaines avec notre artiste professionnel qui exerce lui depuis 10 ans en pédiatrie.
Docteur-Sourire propose régulièrement des formations sur les fondamentaux du clown.

CODE DÉONTOLOGIQUE DE DOCTEUR-SOURIRE

Les clowns de l'association Docteur-sourire sont des professionnels formés et rémunérés par l'association. L'univers hospitaliers est très spécifique et l'intervention auprès d'enfants malades très sérieux... pour ne pas être délétères, nous souhaitons ce qu'il y a de mieux pour ces enfants et leur entourage.
Par cette charte que le clown a lue, signée et acceptée, il s'engage à :

 

1) Respecter le cadre institutionnel qui l'accueille, les équipes médicales, paramédicales et éducatives avec lesquelles il collabore pour accompagner le patient et sa famille sur le chemin de la dédramatisation de son hospitalisation et des soins qui lui sont prodigués.

2) Être au service d'un processus de soin, sous la responsabilité du chef de service et soumis au règlement intérieur et au règles d'hygiène de l'établissement.

3) Toujours intervenir avec un partenaire.

4) Intervenir dans le respect de la dignité, de la personnalité et de l'intimité du patient et de sa famille, en prenant soin de n'appliquer aucune discrimination positive ou négative quels que soient l'origine de la personne, son sexe, sa nationalité, sa religion, ses mœurs, sa situation familiale, son milieu social, son éducation, sa pathologie et quels que soient les sentiments qu'il peut éprouver à l'égard du patient.

5) A appliquer le secret professionnel, la discrétion, la réserve et la confidentialité garante d'une intervention libre et respectueuse.

6) Considérer le patient comme une personne et non comme une maladie ou un handicap, par une intervention individualisée, adaptée (à son âge, ses désirs, son état), réfléchie et juste pour le patient et sa famille. Le patient restant acteur et décideur des interventions du clown.

7) Agir en connaissance des risques potentiels sans mettre les personnes en danger par le jeu, les accessoires ou les déplacements.

8) Soumettre et transmettre à l'équipe soignante la moindre difficulté, information ou observation qu'il estimerait nécessaire dans la prise en charge médicale.

9) Ne jamais prendre partie ou tenter de résoudre des dysfonctionnements, des plaintes, des problèmes de personnels, de gestion concernant le service.

10) Ne jamais accepter une commission ou un pourboire pour ses interventions.

Et ne jamais être l'intermédiaire d'une firme commerciale, ou porteur d'un message politique, syndical ou religieux.

 

Site internet réalisé et offert par Arteplus